Agriculture bio contre agriculture intensive... qui reportera le match ?

Le débat concernant l’agriculture n’est toujours pas clos. Le bio prend de plus en plus d’ampleur avec les demandes des consommateurs qui souhaitent consommer des produits plus sains pour leur santé. Cependant, les choses ne bougent pas réellement.

Le bio en constante croissance

Depuis quelques années déjà, le secteur bio a connu une importante croissance et gagne du terrain à une vitesse constante. La société wessanen bonneterre en est une parfaite illustration. En plus d’utiliser dans moyens permettant de préserver les écosystèmes et de ne pas utiliser de pesticides, l’agriculture bio produit des aliments qui respectent mieux la santé. Consommer du bio est devenu une véritable mode auprès des consommateurs et le mouvement prend de plus en plus d’ampleur.

Manger bio signifie manger plus sainement et réduire les risques de maladies comme l’obésité ou les maladies cardiovasculaires. Effectivement, ce type d’agriculture offre de nombreux avantages. Sans tous les pesticides et les techniques intensives, le goût est plus savoureux et plus authentique selon une grande majorité de consommateurs.

Le match n’est pas encore terminé

Même avec l’ampleur que prend l’agriculture bio, celle-ci ne suffit pas encore à remplacer l’agriculture traditionnelle. En effet, même si les financements sont de plus en plus importants, l’agriculture bio de produit pas assez pour subvenir à la demande de l’ensemble des consommateurs du pays. Cependant, il ne faut pas oublier que les statistiques qui soutiennent cette information ne se basent que dans le court terme. D’après certaines sources, le rendement de l’agriculture bio ne serait inférieur à celle de l’agriculture conventionnelle que de 20% environ.

En outre, l’agriculture conventionnelle est bien plus financée par les politiques agricoles. De même, certaines idées reçues comme quoi cette dernière ne produit pas d’aliments assez sains. Cependant des études démontrent que les fruits de cette agriculture ne présentent pas de risque d’exposition aux bio toxines et mycotoxines.

Bavardez sur cette information.